La SNCF s'allie à IBM

E.M. avec AFP

— 

La SNCF va créer une coentreprise avec le géant américain de l'informatique IBM, qui prendra en charge les services informatiques de la compagnie ferroviaire française, a indiqué mardi La Tribune.

Un conseil d'administration exceptionnel de la SNCF devait valider lundi 11 janvier la création de cette coentreprise, selon des sources industrielles citées par La Tribune.

Ce contrat porte sur six ans et devrait représenter un volume d'affaires de 1,7 milliard d'euros, selon le quotidien. L'accord doit être présenté mardi aux représentants des salariés de la SNCF lors d'un comité d'entreprise, poursuit La Tribune.

La SNCF devrait détenir 51% de cette entreprise commune et IBM 49%. Actuellement, les équipes informatiques de la SNCF représentent 3.000 personnes, dont 2.000 en interne, le reste étant issu de sous-traitants, selon le journal.

Cet accord ne prévoit cependant aucun transfert de personnels de la SNCF, qui ont un statut de cheminots, vers cette coentreprise, d'après La Tribune. La SNCF n'était pas en mesure de faire un commentaire en début de matinée.

Avec cet accord, les deux entreprises n'en sont pas à leur premier coup d'essai. La compagnie publique française et le géant mondial de l'informatique sont déjà liés via Geodis, une filiale de la SNCF, qui a acquis fin 2008 IBM Global Logistics.