Le prix moyen des chambres d'hôtels a baissé de 3% dans le monde

E24 avec AFP

— 

L'hôtel moins cher grâce à la crise. Sous l'effet de la crise, les prix moyens des chambres d'hôtels dans le monde ont baissé de 3% entre juillet et septembre, par rapport à l'an dernier, selon l'indice des prix du site de réservation d'hôtels en ligne Hotels.com. La France accuse une baisse plus forte que la moyenne mondiale, le prix moyen reculant de 6% pour se situer à 100 euros. Paris et Toulouse sont les deux destinations françaises ayant enregistré le plus fort recul (-8% chacune).

"Le secteur hôtelier réagit à la crise économique mondiale en baissant ses tarifs, et il est probable qu'ils continueront de chuter en 2009", a expliqué Nigel Pocklington, directeur général du site pour l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique. En Europe, les prix ont légèrement augmenté (+2%) au troisième trimestre, mais le rythme de hausse a ralenti. Parmi les pays européens qui continuent à voir augmenter les prix, le site note la Suisse, l'Allemagne et le Danemark. En Espagne, la baisse est de 8%.

New York toujours aussi cher

Aux Etats-Unis, la décrue des prix des chambres d'hôtels a commencé dès le début de l'année et elle a atteint 5% au troisième trimestre. New York a vu son prix moyen baisser de 2% à 219 euros, mais continue à figurer parmi les villes les plus chères du monde, derrière Moscou (259 euros, +2%) et Monte-Carlo (237 euros, +7%).

En France, Cannes reste la destination la plus chère (167 euros), suivie de Nice (131 euros) et de Paris (127 euros). La crise permet aux voyageurs de faire de bonnes affaires: "Un touriste qui paie en euros voit le prix de chambre à Londres baisser en moyenne de 13% à 136 euros, en raison de la chute de la livre sterling", a commenté Nigel Pocklington. Le site n'a pas enregistré de recul des réservations au troisième trimestre, "mais les clients ont tendance à privilégier des séjours plus courts et à baisser de catégorie, aux dépens des 3 et 4 étoiles", a-t-il ajouté.