La SNCF négocie avec la Fgaac et la CFDT pour "éviter la grève"

E24 avec AFP

— 

La grève des conducteurs de train aura-t-elle lieu? La direction de la SNCF a prévu de négocier dimanche 16 novembre au soir avec les deux syndicats ayant déposé un préavis de grève pour mardi à partir de 20h, la Fgaac (autonomes) et la CFDT, a-t-on appris auprès de la Fgaac et de la SNCF. "Personne ne peut supporter que les trafics ferroviaires puissent être durablement perturbés par un conflit portant sur une expérimentation de réglementation sociale avec 900 conducteurs volontaires de Fret SNCF", avait estimé la direction de la société, samedi 15 novembre. Du coup, "la SNCF se déclare ouverte à des propositions des organisations syndicales pour éviter la grève", avait-t-elle ajouté, assurant vouloir "privilégier la négociation sociale sur la logique du conflit".

"Il n'est jamais trop tard", a réagi le secrétaire général de la CGT-Cheminots, Didier Le Reste. "Je m'étonne qu'aujourd'hui l'entreprise soit disposée à écouter les propositions des syndicats que nous faisons depuis des mois", a-t-il ajouté.

Le trafic SNCF est menacé par deux grèves successives des agents de conduite. La Fgaac (autonomes) et la CFDT ont annoncé une grève reconductible dès mardi 20h, tandis qu'une intersyndicale réunissant CGT, FO, Sud-Rail et CFE-CGC prendra le relais à partir de dimanche soir.

Les syndicats contestent la volonté de la SNCF de modifier, dans le domaine du transport de marchandises soumis à la concurrence, le nombre maximal d'heures de conduite consécutives, celui des nuits de conduite d'affilée et la durée des repos.