Etats-Unis: 200 milliards pour l'emploi

Avec agences

— 

Dans son discours devant la Brookings Institution ce mardi, Barack Obama devrait annoncer la réaffectation de 200 milliards de dollars pour aider aux créations d'emplois, selon la chaîne d'information CNN. L'argent vient des fonds non-utilisés affectés au plan de soutien au secteur bancaire ("TARP"), d'une dotation initiale de 700 milliards de dollars.

Si le taux de chômage a amorcé une légère décrue le mois dernier, il reste très activement surveillé par les autorités américaines. Il en va de même de l'accès au crédit, toujours très restreint par les banques.

Lundi, Barack Obama a indiqué qu'il pourrait piocher dans les programmes de rachat des actifs toxiques pour soutenir les créations de postes. Cet argent pourrait "faire en sorte que les petites entreprises puissent toujours recevoir des prêts servant à faire accélérer la croissance de l'emploi", a-t-il expliqué.

Sur les 700 milliards de dollars mise à disposition du Trésor en octobre 2008 pour stabiliser le système bancaire, 300 milliards restent encore à allouer. A quoi s'ajoutent les 45 milliards de dollars que Bank of America va pouvoir restituer à l'Etat.