Triste record du nombre de ménages surendettés

D.H. avec AFP

— 

21.747. Triste record. C'est le nombre de dossiers de surendettement déposés auprès de la Banque de France en mars, a indiqué lundi 4 mai l'établissement, confirmant une information du quotidien Libération. Un niveau jamais atteint depuis la date de création des comissions de surendettement en 1990.

Dès février, le nombre de dossiers avait déjà dépassé la barre des 20.000, selon la Banque de France. Sur les trois premiers mois de l'année, 58.188 dossiers ont été déposés. Depuis février 2007, le nombre de ménages surendettés en cours de désendettement s'est stabilisé légèrement au-dessus de 700.000. En 2008, la Banque de France a enregistré 188.485 dépôts de dossiers, dont 158.940 ont été jugés recevables. Le nombre de dossiers est resté stable ces cinq dernières années, évoluant entre 188.176 en 2004 et 188.485 en 2008.

La ministre de l'Economie Christine Lagarde a présenté le 22 avril un projet de loi encadrant le crédit à la consommation, afin notamment de mieux prévenir le surendettement des ménages. La réforme vise particulièrement le crédit renouvelable ou "revolving", une réserve d'argent qui se renouvelle au fil des remboursements, qui est présent dans 85% des dossiers de surendettement, selon une étude du cabinet Athling Management.

Les ménages qui ont déposé de tels dossiers possèdent, en moyenne, cinq crédits renouvelables. Le projet de loi encadre la publicité, en imposant des mentions obligatoires, ainsi que la distribution, en portant le délai de rétractation de 7 à 14 jours et en obligeant notamment les établissements de crédit à consulter le fichier des incidents de paiement. Les associations estiment cependant que le texte ne va pas assez loin dans bien des domaines. Le projet n'oblige pas par exemple les magasins à dissocier complètement les cartes de crédit et des cartes de fidélité.