Nissan taille dans les effectifs de son usine espagnole de 4X4

— 

Après Renault, c'est au tour de Nissan de dégraisser. Le groupe automobile japonais veut supprimer 1.680 emplois à Barcelone dans son usine de 4X4 et de véhicules utilitaires, a-t-il annoncé lundi 13 octobre. Cette annonce est une des plus lourdes dans un secteur laminé par la crise. "Plusieurs facteurs ont conduit à cette décision" dont "la crise économique globale qui a entraîné un déclin dramatique dans le volume industriel", selon le constructeur.

Plus que le contexte morose, c'est aussi "la pression constante sur les émissions de CO2 et la hausse des prix du pétrole, qui ont conduit à modifier la demande pour les véhicules qui sont produits à Barcelone", selon Nissan.