L'OMC veille au libre échange

E24 avec AFP

— 

L'Organisation mondiale du commerce (OMC) a annoncé lundi 9 février qu'elle publiera mi-mars un nouvel état global des politiques commerciales de ses pays membres. Prévu avant la réunion du G20 qui doit se tenir début avril à Londres, le rapport doit faire "un état des changements en matière de politiques commerciales afin de voir si la température du protectionnisme a augmenté", a expliqué son auteur Richard Eglin.

L'institution, qui se concentre en général sur les politiques individuelles pays par pays, a innové fin janvier en publiant son premier rapport faisant un tour d'horizon global des changements de politiques commerciales de ses membres. Le directeur de l'organisation Pascal Lamy a promis lors d'une réunion ce lundi que l'exercice serait renouvelé "tant que la situation économique le justifierait".

Le premier rapport de l'OMC établit que les membres de l'OMC "ont réussi à contrôler les pressions intérieures protectionnistes". Alors que les mises en garde contre le protectionnisme se multiplient dans les capitales du monde entier, la "situation est globalement sous contrôle", a répété Pascal Lamy. Mais "nous ne sommes qu'à la première étape des réponses à la récession économique mondiale", a-t-il prévenu, "nous devons rester vigilants".

Plusieurs pays émergents, dont le Brésil, la Bolivie et l'Inde, se sont inquiétés durant leur rencontre avec le directeur de l'OMC des effets de "distorsions" des plans de sauvetage économiques occidentaux. Ils ont réclamé que ces plans, qui atteignent des montants faramineux. soient étudiés de plus près dans le prochain rapport.