Bruxelles autorise Schaeffler à racheter Continental

E24 avec AFP

— 

La Commission européenne a autorisé vendredi l'équipementier automobile allemand Schaeffler à racheter son compatriote et concurrent Continental , estimant que l'opération "n'aurait pas d'effets négatifs sur la concurrence", selon un communiqué. Le feu vert de Bruxelles n'est assorti d'aucune condition.

Schaeffler a promis de plafonner sa participation à 49,99% des titres Continental. Mais il a reçu plus de 90% du capital au terme de son offre d'achat. Le mois dernier encore, il n'excluait pas de trouver des partenaires capables de racheter le surplus obtenu, sans divulguer de noms. Mais il pourrait maintenant viser une acquisition totale.