Climat: Merkel appelle la Chine et l'Inde à faire plus d'efforts

E.M. avec AFP

— 

La chancelière allemande Angela Merkel a appelé la Chine et l'Inde à faire plus en matière de réductions de gaz à effet de serre afin de permettre la conclusion d'un accord sur le climat à Copenhague.

Le but de la conférence internationale de Copenhague "doit être de conclure un accord international pour limiter le réchauffement climatique à +2°C en 2050", a affirmé Mme Merkel à la télévision publique ZDF lundi soir.

"Tout le monde doit faire plus, mais surtout des pays comme la Chine et l'Inde qui actuellement n'acceptent même pas l'objectif de 2 degrés", a affirmé Mme Merkel qui doit participer à la conférence de Copenhague qui s'est ouverte lundi et qui doit s'achever le 18 décembre.

L'Allemagne et les autres pays de l'Union européenne ont déjà promis de réduire les gaz à effet de serre, responsables du réchauffement du climat, de 20% d'ici 2020, par rapport au niveau de 1990 et de 30% si d'autres pays acceptent de faire plus. "Mais aucun pays ou continent ne peut seul sauver le climat, et nous avons donc besoin d'un nouvel effort international", a-t-elle ajouté.

Les discussions à Copenhague sont entrées mardi dans le vif du sujet avec d'âpres négociations entre les représentants de 193 pays sur le partage de l'effort dans l'indispensable réduction des émissions de gaz à effet de serre.