Recul net du bénéfice de Bulgari

E24 avec AFP

— 

Le joaillier italien Bulgari, touché au troisième trimestre par la crise, a révisé ses objectifs et s'attend désormais à un recul de ses profits en 2008, a-t-il annoncé jeudi 13 novembre, dans un communiqué. Sur la période, le bénéfice net a chuté de 43% à 23 millions d'euros tandis que les ventes ont légèrement baissé de 0,5% à 256,2 millions. Sur les neuf premiers mois, le bénéfice net a reculé de 22,1% à 77,2 millions d'euros et le chiffre d'affaires a progressé de 2,4% à 762,5 millions.

Bijoux, parfums

"Les résultats reflètent inévitablement la crise économique actuelle -et la réduction de la tendance des consommateurs à acheter- qui a touché tous les secteurs et a continué à avoir des répercussions en octobre", a souligné le patron du groupe, Francesco Trapani. La division bijoux, le coeur de métier de Bulgari, a sorti son épingle du jeu sur la période en enregistrant une croissance des ventes de 4%, tout comme les parfums (+15%) tandis que les revenus tirés des montres se sont repliés de 6% et ceux tirés des accessoires de 16%. Par zones géographiques, les ventes ont progressé de 5% en Europe malgré un recul en Italie (-5%), mais elles ont baissé de 8% aux Etats-Unis et de 3% au Japon, marchés clés pour l'industrie du luxe.

"Dans un environnement macroéconomique incertain (...), je pense que nous pouvons nous attendre à une croissance des ventes plus faible que celle que nous avions estimée et par conséquent à une baisse du bénéfice net et opérationnel" par rapport à 2007, a ajouté Francesco Trapani. Mais "dans tous les cas, cette baisse sera inférieure à celle que nous avons enregistré sur les neuf premiers mois", a-t-il encore dit.