Air France rédige une lettre de déclarations d'intérêts pour Czech Airlines

A.-S. G.

— 

Le dossier Czech Airlines avance. Air France-KLM va remettre ce lundi 23 mars "une lettre non engageante d'expression d'intérêts dans le but d'accéder à une documentation détaillée sur cette entreprise". Les offres fermes ne sont pas attendues avant juin, précise le groupe dans un communiqué.

L'intérêt de cette compagnie tchèque pour Air France-KLM est évident. Comme le groupe le précise "Czech Airlines est un proche partenaire d’Air France-KLM, notamment au sein de l’alliance SkyTeam dont il est membre depuis 2001. Son réseau présente une bonne complémentarité avec celui d’Air France-KLM. Il permettrait notamment au groupe de se renforcer en Europe centrale et en Europe de l’Est"

La compagnie aérienne n'a pas encore dévoilé le prix qu'elle serait prête à mettre sur la table pour prendre 91,5% de Czech Airlines. Quoi qu'il en soit, depuis l'acquisition d'Alitalia, Air France-KLM montre sa volonté d'avancer ses pions dans la consolidation du secteur. Une mauvaise nouvelle pour Lufthansa qui, jusqu'ici, avait le champ libre pour faire ses emplettes parmi les compagnies de second rang.

Air France-KLM n'est pas la seule en lice pour le rachat. Le russe Aeroflot, le groupe d'investissement tchèque Odien Group, associé à l'Américain Delta Airlines, et le groupe d'investissement tchèque Unimex Group, associé à la compagnie aérienne charter tchèque Travel Service, participent à l'appel d'offres.