Playboy sous-traite la production de son magazine

E.M. avec AFP

— 

Le groupe de médias américain Playboy Enterprises va sous-traiter la presque totalité des étapes de production de son célèbre magazine de charme, afin de limiter les pertes qu'il subit, révèle mardi le Wall Street Journal.

Selon cet accord, conclu la semaine dernière, Playboy va confier la fabrication, excepté le contenu éditorial dont il garde la main, au groupe American Media Inc. (AMI), situé à Boca Raton en Floride.

Cette société publie déjà plus d'une douzaine de titres de presse dont Star et Men's Fitness. Le directeur exécutif de Playboy Scott Flanders espère que ce partenariat d'une durée de cinq ans, dont les termes financiers n'ont pas été révélés, permettra à son groupe de redevenir bénéficiaire d'ici la fin de 2011.

En revanche, l'avenir des 30 salariés à plein temps de Playboy est incertain. Quelques uns se verront offrir un poste chez AMI mais la plupart devront partir, selon le Wall Street Journal.

Le quotidien indique en outre que le groupe et son fondateur Hugh Hefner, qui détient la majorité des parts, envisage une possible vente de Playboy, ayant fait appel à plusieurs banques d'investissements pour explorer cette voie.

Le groupe a vu ses revenus fondre de 20,5% à 56 millions de dollars au troisième trimestre ce qui l'a déjà conduit à réduire sa diffusion. La firme au célèbre logo à tête de lapin, fondée en 1953 et présente dans plus de 150 pays, souffre de la chute des revenus publicitaires et de la concurrence de magasines pour hommes et des sites internet proposant gratuitement des contenus similaires.