Bruxelles assouplit la législation sur les duty free

E24 avec AFP

— 

Le marché du duty free pourrait bien connaître un boom en Europe grâce à l'assouplissement de la législation. Selon les nouvelles règles entrées en vigueur lundi 1er décembre, les voyageurs peuvent désormais entrer dans l'Union européenne avec dans leurs bagages plus de vin ou de parfum exonérés de taxes. Une personne voyageant par voie aérienne ou maritime peut désormais emporter sans taxe des produits d'une valeur maximale totale de 430 euros, contre 175 euros aujourd'hui.

Le plafond est porté à 300 euros pour les voyageurs empruntant une voie terrestre ou une voie navigable intérieure, "pour tenir compte de la situation particulière des Etats membres possédant des frontières terrestres avec des pays où les prix sont nettement plus bas que dans l'UE", a précisé la Commission européenne dans un communiqué. Par exemple, la Finlande avec la Russie.

200 cigarettes

Que les fumeurs ne se réjouissent pas trop vite cependant. Ces plafonds ne concernent pas certains produits dont le tabac, l'alcool ou le parfum, qui demeurent, eux, soumis à des limites quantitatives. Ainsi, la limite de 200 cigarettes n'est pas modifiée, mais chaque Etat membre pourra la réduire à 40 cigarettes pour financer ses politiques de santé publique.

Parfum à volonté

D'autres produits bénéficient par contre d'un assouplissement de ces limites quantitatives, comme le vin qui passe de 2 à 4 litres. Les parfums, les eaux de toilette et le thé se voient libérés de toute contrainte quantitative. Par contre, un plafond de 16 litres est d'autre part introduit pour la bière. Le plafond d'un litre d'alcool de plus de 22% est inchangé.

Les voyageurs pourront rapporter de grosses valises. Au total, un passager aérien pourra ainsi, sans taxe, apporter avec lui dans l'UE 200 cigarettes, un litre d'eau-de-vie, quatre litres de vin, 16 litres de bière et des marchandises d'une valeur totale de 430 euros (jouets, parfum, équipements électroniques...).

Bonne affaire pour les aéroports, qui réalisent une part non négligeable de leur chiffre d'affaires grâce aux duty free.