Hausse du capital d'Areva: des fonds étrangers sélectionnés

E.M. avec AFP

— 

L'augmentation de capital d'Areva suit son cours. Des investisseurs et des fonds souverains étrangers ont été sélectionnés et sont en discussion avec l'Etat français, a affirmé lundi la présidente du directoire, Anne Lauvergeon, sans donner plus de précisions.

"C'est un sujet sur lequel on travaille activement. Nous avons plusieurs investisseurs qui ont été sélectionnés. Ils sont tous venus voir Areva", a déclaré Mme Lauvergeon sur RMC/BFM TV, rappelant que l'ouverture du capital du groupe à hauteur de 15% était une décision du gouvernement du 30 juin 2009.

Anne Lauvergeon a assuré que des investisseurs étrangers et des fonds souverains étaient en discussion avec le gouvernement pour déterminer les modalités et le prix d'une entrée au capital d'Areva. Elle a répété souhaiter une augmentation de trois milliards d'euros pour financer "12 milliards" d'investissement dont "plus de la moitié en France".

Parmi les investisseurs cités dans la presse depuis plusieurs mois, figurent le japonais Mitsubishi Heavy Industries (MHI), le fonds souverain du Qatar ainsi que son homologue du Koweït.