Les salaires des grands patrons bientôt examinés par le Sénat?

E.M. avec AFP

— 

Les sénateurs socialistes ont demandé mardi la mise en place d'une mission d'information sur les rémunérations des dirigeants de grandes entreprises, évoquant notamment le cas du nouveau président d'EDF Henri Proglio.

François Patriat, au nom du groupe, "appelle le Sénat à mettre en place une mission d'information le plus rapidement possible", est-il indiqué dans un communiqué. Le sénateur a souligné que "de nombreuses voix se sont élevées, transcendant les appartenances politiques, pour s'étonner des conditions posées par Henri Proglio pour assurer la présidence d'EDF".

Dans un entretien aux Echos lundi, M. Proglio a fait part de son souhait de conserver "le niveau de revenu" qu'il avait chez Veolia, dont il restera président non exécutif. Si l'on se base sur les rémunérations de 2008, cela conduirait à augmenter de 45% environ le salaire du PDG d'EDF.

La rémunération de M. Proglio s'est élevée à 1,6 million d'euros au titre de 2008 (2,5 millions en 2007), contre 1,1 million pour le PDG d'EDF Pierre Gadonneix.