Lafarge vend ses activités en Turquie

— 

Le groupe français de matériaux de construction Lafarge a vendu ses activités de ciment, béton et granulats dans les régions de Marmara et de la Mer Noire en Turquie pour un montant de 163 millions d'euros.

Le montant de cette cession, au profit du producteur cimentier turc, Oyak Cement Group, représente 10 fois l'Ebitda 2008, indique le groupe dans un communiqué.

Les opérations de Lafarge concernées par cette vente concernent une cimenterie à Darýca-Kocaeli, une station de broyage à Karadeniz Eregli-Zonguldak, neuf centrales à béton et trois carrières de granulats.

Après cette opération, Lafarge conservera une cimenterie dans l’est de la Turquie et restera présent dans l’activité plâtre au travers d’une société commune avec Dalsan et d’une participation minoritaire dans Baticim dans la région égéenne, précise le communiqué. Cette cession s'inscrit dans le cadre du programme de désinvestissements de 1 milliard d'euros prévu pour 2009 et déjà annoncé par le groupe. Au total, Lafarge a déjà réalisé plus de 230 millions d'euros de désinvestissements depuis le 1er janvier, est-il souligné.