Le CV anonyme, "une fausse bonne idée" dans les PME

G. G. avec AFP

— 

Le CV anonyme? La CGPME demande "au gouvernement de veiller à ce que cette expérimentation ne soit pas une énième fausse bonne idée pour lutter contre des discriminations" à l'embauche. Cette mesure "peut s'avérer contre-productive dans les entreprises petites et moyennes", a jugé la Confédération générale du patronat des petites et moyennes entreprises.

Quatre membres du gouvernement -Xavier Darcos (Travail), Laurent Wauquiez (Emploi), Eric Besson (Immigration) et Yazid Sabeg (Diversité)- vont présenter mardi après-midi à l'Assemblée nationale le lancement d'une expérimentation du CV anonyme.

"Les patrons de PME qui ne disposent pas de service Ressources humaines et cherchent avant tout un contact direct et personnalisé avec leurs futurs employés ne pourront pas facilement mettre en oeuvre cette pratique", note-t-elle. "Lutter contre les discriminations, trois fois oui, mais complexifier un recrutement, trois fois non!", lance la CGPME.

Assurant que les dirigeants de PME "sont d'abord à la recherche de compétences et savoir-faire, quelle que soit l'origine du candidat", la CGPME considère que "ce n'est pas en anonymisant une candidature que l'on parviendra à rapprocher des hommes et des femmes qui doivent partager leur expérience et leur compétence professionnelles pour faire réussir un projet".