Lancement raté de "l'Ovi Store", Nokia s'excuse

— 

Impréparation. Le numéro un mondial de la téléphonie mobile, Nokia, a présenté ses excuses auprès des utilisateurs , mercredi 27 main, pour les problèmes techniques rencontrés par sa toute nouvelle boutique d'applications en ligne Ovi Store, lancée mardi, et dit qu'il s'efforçait de les résoudre. "Nous avons augmenté la capacité de nos serveurs pour améliorer la vitesse du service", a déclaré un porte-parole de Nokia, Andrew Flowers.

De nombreux utilisateurs se sont plaints mardi de la lenteur du site et de l'impossibilité d'installer les diverses applications - sonneries, vidéos, jeux, plans, widgets (gadgets internet) - proposées par le magasin en ligne. Le porte-parole a refusé de commenter le possible manque de préparation de Nokia à un fort trafic sur le site.

Nokia cherche à élargir ses services proposés aux utilisateurs de téléphones mobiles pour contrer Google, RIM (fabricant du Blackberry) et Apple (fabricant de l'iPhone), ses nouveaux concurrents, ainsi que ses rivaux traditionnels, Samsung, LG et Motorola.

L'Ovi ("porte" en finlandais) Store est vu comme la réponse de Nokia à l'AppStore d'Apple, lancé en juillet 2008 et qui rencontre un grand succès.

Le géant finlandais, qui a vu son bénéfice net plonger de 90% au premier trimestre, souffre de la contraction du marché mondial des téléphones entraînée par la crise économique mais aussi de la concurrence des "smartphones", les téléphones aux fonctions d'ordinateur, un secteur haut de gamme où il tente de rattraper son retard initial.