Barclays mal en point

— 

La banque britannique Barclays a rapporté mardi des résultats de troisième trimestre en nette baisse et des charges d'impayés en forte hausse.

Le bénéfice net a baissé de 54% au troisième trimestre, à 1,075 milliard de livres (1,2 milliard d'euros), et les charges d'impayés ont augmenté de 63% à 1,404 milliards de livres. Les dépréciations d'actifs ont néanmoins fortement baissé, passant de 452 millions de livres au troisième trimestre 2008 à 254 millions.

Sur neuf mois, Barclays a annoncé une baisse de 29% de son bénéfice net part du groupe, à 2,73 milliards de livres, et une hausse de 65% des provisions pour créances douteuses, à 6,214 milliards de livres.

Le directeur général John Varley s'est cependant félicité dans le communiqué "de la forte dynamique du chiffre d'affaires, particulièrement chez Barclays Capital, qui a permis d'obtenir une solide rentabilité sur les trois premiers trimestres de 2009, une performance qui montre la solidité et la diversification de notre portefeuille d'activités".