Un réacteur nucléaire sur trois à l'arrêt

G. G. avec AFP

— 

Opérations de maintenance, accidents divers ou rechargement en combustible nucléaire… A cause de ces différentes opérations, dix-huit des 58 réacteurs nucléaires français étaient à l'arrêt lundi, selon les informations recueillies lundi par l'AFP auprès des centrales d'EDF. De plus, un réacteur fonctionnait à seulement 60% de sa puissance.

La direction d'EDF refuse de communiquer sur le nombre de réacteurs nucléaires en fonctionnement, jugeant ce chiffre commercialement sensible. Mais cette information est accessible en contactant chacune des 19 centrales d'EDF (qui regroupent au total 58 réacteurs).

Le parc nucléaire français assure plus de 76% de la production d'électricité du pays.

Du fait de ces nombreux arrêts de production, la France va devoir importer massivement de l'électricité à partir de mi-novembre, et ce pendant plus de deux mois, avait prévenu vendredi le Réseau de Transport d'Electricité (RTE).

Un mouvement de grève intervenu au printemps chez EDF a notamment retardé de plusieurs mois les opérations de maintenance et de rechargement en uranium des centrales nucléaires. Les syndicats mettent au contraire régulièrement en cause le manque de maintenance et le recours croissant à la sous-traitance pour expliquer la multiplication des pannes dans les centrales d'EDF.