Sortie de crise en vue pour les hedge funds

— 

Avec un rebond de 18,3% entre le 1er janvier et le 21 octobre, les fonds spéculatifs étaient sur le point d'effacer les pertes subies depuis plus de deux ans, et de tourner la page d'une des plus graves crises de l'industrie.

Effacer les pertes du passé est la condition essentielle pour permettre aux gérants de toucher à nouveau leurs commissions de performance. Pour percevoir des bonus qui peuvent représenter 20% des performances réalisées pour le compte de leurs clients, les hedge funds ayant subi des pertes doivent d'abord récupérer l'argent que leur ont confié leurs clients. Dans le jargon de l'industrie, cela s'appelle le "high-water mark".

Selon le cabinet d'études Hedge Fund Research, après quatre trimestres de décollecte, l'industrie des fonds spéculatifs a de nouveau reçu plus d'argent qu'elle n'en a perdu au cours du troisième trimestre 2009. Les entrées nettes de capitaux se sont élevées à 1,1 milliard de dollars.

Cela reste une goutte d'eau par rapport aux 330 milliards de dollars retirés par les clients de l'industrie (fortunes privées, fonds de fonds, compagnies d'assurance ou fonds de pension), mais cela montre également qu'après une des crises les plus graves depuis plusieurs décennies, les gérants spéculatifs commencent enfin à redresser la tête.

Au cours du trimestre, la performance moyenne de l'industrie, mesurée par l'indice HFRI Fund Weighted Composite Index, a progressé de 6,9%, portant la performance de l'année à 17,1%. A fin septembre, les hedge funds géraient collectivement 1.530 milliards de dollars contre 1.430 milliards de dollars à fin juin.