Volvo perd moins d'argent que prévu

— 

Volvo publie vendredi une perte trimestrielle inférieure aux attentes des investisseurs. Le numéro 2 mondial des poids lourds observe des signes indiquant le début d'une reprise sur ses marchés, particulièrement en Asie.

La perte ressort à 2,92 milliards de couronnes suédoises (285 millions d'euros), contre un bénéfice net de 1,98 milliard un an plus tôt. Les analystes tablaient sur une perte de 3,33 milliards de couronnes.

Le chiffre d'affaires est en revanche inférieur aux attentes, à 48,5 milliards, contre 49,4 milliards attendus.

"Il y a des signes positifs indiquant que la demande s'est stabilisée et que nous sommes désormais au début d'une reprise progressive", écrit Volvo dans son rapport financier trimestriel. "Ces signes sont les plus évidents dans la deuxième région du groupe, en Asie", poursuit le suédois.