Crédit: les banques commencent seulement à calmer le jeu

TV avec AFP

— 

Les conditions d'octroi des crédits dans les banques européennes s'orientent vers un retour très progressif à la normal, selon une enquête de la Banque centrale européenne auprès de 118 banques parue mercredi.

Selon la BCE, nous sommes au début d'un retournement. Au troisième trimestre 2009, 8% d'entre elles affirment avoir durci de nouveau leurs conditions de crédit aux entreprises dans la zone euro contre 21% au deuxième trimestre et 43% au premier. Pour les crédits immobiliers aux particuliers, cette proportion de banques plus sévères s'élève à 14%, ce qui est là aussi nettement mieux qu'au printemps (22%). L'évolution est similaire dans le domaine du crédit à la consommation.

L'enquête "traduit un certain soulagement dans la situation des banques au troisième trimestre ce qui reflète la normalisation en cours des conditions du marché" actuellement, juge la BCE. La situation des banques, notamment au niveau de leur liquidité disponible, s'est nettement améliorée, de même que leur accès à des refinancements, notamment sur les marchés monétaires et les marchés obligataires.

Et la tendance à l'embellie va se poursuivre au quatrième trimestre. Les conditions du crédit devraient même en moyenne légèrement se détendre, selon la BCE, dans le sillage aussi de la reprise économique espérée.