Auchan Télécom dans le haut débit

(Source AFP)

— 

L'opérateur Auchan Télécom a signé un accord avec Numericable pour utiliser son réseau en fibre optique, ce qui lui permettra de vendre "une gamme complète de services (internet très haut débit, télévision haute définition, téléphonie fixe)", ont annoncé ce mardi les deux groupes.

Auchan Télécom, qui est un opérateur mobile virtuel (MVNO) sur le réseau de SFR, lancera son offre "dans le courant de 2010", ont-ils indiqué en précisant qu'Auchan Télécom serait le premier MVNO à lancer une offre internet très haut débit.

Apparus en 2004, les opérateurs mobiles virtuels achètent des minutes en gros à un opérateur télécom propriétaire du réseau, avant de les revendre sous leur propre marque.

8,3 millions de prises

Pour son offre internet, Auchan Télécom s'appuiera sur le réseau du câblo-opérateur Numericable, qui compte 8,3 millions de prises ouvertes aux services de télévision haute définition, vidéo à la demande, internet et téléphonie, dont 3,3 millions de prises fibre optique (très haut débit).

Cette annonce intervient quelques jours après l'accord conclu par Bouygues Telecom et Numericable, qui dispose du plus grand réseau de fibre en France.

Offres THD

Bouygues, qui s'est lancé en octobre 2008 dans l'internet, lancera à l'été 2010 une offre très haut débit, en utilisant lui aussi la fibre de Numericable. Les deux groupes avaient déjà l'habitude de travailler ensemble, puisque Numericable, en tant que MVNO, utilise le réseau de Bouygues Telecom.

Les deux partenariats ont été conclus par la division opérateurs de Numericable-Completel. Celle-ci compte également comme client l'enseigne de distribution Darty, qui a lancé fin 2008 une offre très haut débit, DartyBox THD.

Le déploiement de la fibre optique en France a été bloqué pendant de nombreux mois en raison de divergences entre les acteurs sur la technologie à déployer.

Pour les grandes villes, le régulateur des télécoms, l'Arcep, s'est prononcé pour l'installation de plusieurs fibres par logement, un modèle défendu par Free (Iliad) mais vivement critiqué par France Télécom. Une décision définitive est attendue pour les prochaines semaines.

Pour le reste du pays, des discussions sont encore en cours et le président Nicolas Sarkozy devrait s'exprimer au cours du mois de décembre sur le sujet.