Glaxo lance un médicament amaigrissant

A.-S. G. avec AFP

— 

GlaxoSmithKline (GSK) agite le monde de la pharmacie. Après l'annonce de plusieurs acquisitions de taille modeste, dont la dernière en date est l'offre de rachat de Stiefel, le laboratoire britannique va lancer son médicament amaigrissant. Vendu sans ordonnance, il va débarquer dans toutes les pharmacies des vingt-sept pays de l'Union européenne et de la Norvège.

Ce médicament, vendu en Europe sous la marque Alli, est une version à faible dosage (60 mg par pilule) du Xenical, nom commercial de l'orlistat, une molécule qui aide à la perte de poids en réduisant l'absorption des graisses dans le système digestif.

Déjà en vente libre depuis juin 2007 aux Etats-Unis, son autorisation en Europe a fait débat avant même qu'il n'atterisse sur les comptoirs des pharmaciens.

Alors qu'il est présenté comme s'adressant strictement aux adultes ayant un indice de masse corporelle (IMC) de 28 ou plus, c'est à dire en surpoids ou obèses, et en accompagnement d'un régime amaigrissant, certains craignent que sa mise en vente libre n'entraîne des dérives et n'encourage certains désordres alimentaires.

Face à ces critiques, GSK assure qu'il va consacrer d'importants moyens pédagogiques pour former les pharmaciens et le grand public à cette "nouvelle catégorie de produits de gestion de la perte de poids", qui a déjà séduit des millions de personnes aux Etats-Unis.