Le Venezuela veut une nouvelle réduction de l'offre de pétrole

E24 avec AFP

— 

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) devrait réduire son offre de brut d'un million de barils par jour supplémentaires avant la fin de l'année, a estimé ce dimanche 23 novembre le ministre vénézuélien de l'Energie, Rafael Ramirez.

Le Venezuela proposera une nouvelle réduction de cette importance à la prochaine réunion de l'Opep le 29 novembre au Caire, a précisé Rafael Ramirez, cité dans un communiqué de la compagnie publique Petroleos de Venezuela (PDVSA).

Malgré la décision du cartel pétrolier, prise le 24 octobre, de réduire sa production de 1,5 millions de barils par jour à partir du 1er novembre, les prix du brut ont continué à baisser fortement. Les pays membres de l'OPEP avaient fait savoir qu'ils étaient prêts à intervenir de nouveau sur le niveau de l'offre si nécessaire pour enrayer la chute des prix du pétrole, à un moment où la demande recule en raison de la crise économique. Vendredi 21 novembre, à la clôture, le prix du baril de "light sweet crude" à New York pour livraison en janvier a fini à 49,93 dollars et les cours du Brent à Londres à 49,19 dollars.