Les Centres E. Leclerc enregistrent une hausse de 6,7% du chiffre d'affaires

— 

Bonne année 2008 pour les Centres E. Leclerc. L'enseigne d'hypermarchés a vu son chiffre d'affaires global augmenter de 6,7% sur l'année, à 34,7 milliards d'euros (+4,7% hors carburants, à 27,9 milliards). A comparer avec la hausse des résultats de Carrefour inférieur aux attentes, à 5,7% (97,6 milliards d'euros). Sur le marché français, la progression de E. Leclerc est du même ordre: +6,4%, à 25,8 milliards d'euros. "Cette performance conforte le leadership des Centres E. Leclerc en part de marché, (à) 16,4%", se félicite le groupe dans un communiqué diffusé mardi 20 janvier. Les ventes non-alimentaires ont contribué à la croissance du chiffre d'affaires à hauteur de 20%, précise le groupe.

Surtout, le groupe explique sa croissance par sa stratégie de bas prix, soulignant que ses résultats n'ont pas été tirés par une hausse des prix. Ceux-ci "ont augmenté moins vite chez E. Leclerc (+1,7%) que dans la moyenne des grandes surfaces (+3%)", précise le groupe. Dans le cadre de cette stratégie de prix bas, les deux marques de distributeurs (MDD) de l'enseigne (Marque Repère et ECO2) ont accru leur part dans le chiffre d'affaires du groupe, à 31,4% (+2,4 points).

Ces chiffres incitent E. Leclerc à l'optimisme en 2009, qui prévoit pour cette année de ralentissement économique "une croissance identique". A savoir +4% (hors carburant) et des gains de part de marché. "Ces objectifs seront atteints grâce à l'extension du parc de magasins et la diversification du réseau", précise le groupe. Et grâce au renforcement de sa stratégie de bas prix. L'enseigne veut "confiner l'inflation sous la barre de 1%" et mettre en rayon 600 nouvelles références de marque de distributeur.