Casino: recul de l'activité au 3è trimestre

Avec Dow Jones

— 

Casino sous pression. Le groupe de distribution a publié mercredi soir un repli de 1,4% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre 2009, à 7,1 milliards d'euros. En cause: la morosité de la consommation en France, que ne compense pas une activité plus dynamique à l'international.

Le distribution dirigé par Jean-Charles Naouri a d'ailleurs annoncé qu'il allait intensifier ses efforts de réduction de coûts et de renforcement de l'attractivité commerciale de son offre.

Hors effets de change et de périmètre d'activité, les ventes reculent de 1,9% au cours du trimestre, précise le groupe dans un communiqué de presse. Mais hors ventes de carburant, qui ont souffert de la baisse des prix de l'essence, la baisse est limitée à 1%, a souligné Casino.

En France, c'est le plongeon. Les ventes du groupe ont diminué de 5,3% à 4,5 milliards d'euros. "Dans un environnement de consommation qui reste peu favorable", les hypermarchés Géant Casino ont vu leurs ventes régresser de 6,3%, à magasins comparables et hors essence. Les magasins de proximité (Monoprix, supermarchés Casino et Franprix) ont également subi l'atonie de la consommation, avec un repli, plus limité, de 0,7% des ventes.

Pour lutter contre cette déprime du consommateur français, Casino bat le rappel à travers plusieurs initiatives: développement de sa gamme de produits à marque de distributeur, repositionnement de l'offre dans le non-alimentaire et lancement d'opérations commerciales destinées à augmenter le panier moyen de ses clients.

Le distributeura confirmé son objectif d'améliorer son ratio de dette financière nette sur excédent brut d'exploitation à fin 2009 et d'atteindre un ratio inférieur à 2,2 à fin 2010.

Casino a ajouté qu'il intensifiait "ses actions visant à renforcer l'attractivité commerciale de ses enseignes et à maîtriser ses marges, notamment par l'accélération de son programme de réduction de coûts et l'optimisation de son mix". Il a également confirmé qu'il entendait améliorer sa génération de flux trésorerie disponible et céder pour environ 1 milliard d'actifs d'ici fin 2010.

Son concurrent, le deuxième distributeur mondial Carrefour SA, qui mène actuellement une intense campagne de communication et de promotions à l'occasion de son 50e anniversaire, publiera son chiffre d'affaires du troisième trimestre jeudi, après la clôture des marchés.