Qu'est ce que les marges arrières?

T.V

 Les marges arrières sont une pratique commerciale de la grande distribution    qui consiste à offrir aux fournisseurs une promotion spéciale de leurs    produits dans les supermarchés (tête de gondole, dégustation, mise en    valeur, etc...) en contrepartie d'une rémunération des fournissseurs versée    après la vente. Ainsi, le prix en rayon ne change pas (les marges avant    restent inchangées) mais l'enseigne encaisse une deuxième marge sur son    fournisseur.  

 Cette pratique était destinée à contourner la    loi Galland (1996) qui imposait aux distributeurs de facturer de la même    façon tous leurs fournisseurs. La loi visait à mettre sur un pied d'égalité    les fournissseurs face aux distributeurs afin que ces derniers - influents -    ne pèsent pas trop dans les négociations tarifaires. Les distributeurs ont    développé les marges arrières pour continuer à faire jouer la concurrence    entre leurs fournisseurs.  

 De 1997 à aujourd’hui, les marges arrièes sont passées de 22 à 35% du prix de    gros net, selon l’Illec (l’institut d’études et de liaison des industries de    consommation). Les distributeurs ont ainsi pu reprendre la main sur les    négociations.  

 La loi de modernisation de l'économie (LME) d'août 2008 a tenté d'enrayer le    phénomène qui ne profitait pas aux consommateurs. La loi rétablit la liberté    tarifaire entre forunisseurs et distributeurs mais ne supprime pas les    marges arrières. Selon    le 1er bilan de la LME, les marges arrière sont passées de 32% du prix    du produit en moyenne en 2008 à 11% en 2009.