Économie

Philip Morris condamné à payer 300 millions de dollars à une fumeuse

La plus lourde condamnation contre le fabricant.

Le cigarettier Philip Morris a été condamné par un jury de Floride à verser 300 millions de dollars (200,88 millions d'euros) de dommages et intérêts à une ancienne fumeuse (Cindy Naugle) désormais en chaise roulante à cause d'un emphysème, une maladie respiratoire causée par le tabac.

Il s'agit de la plus lourde condamnation à ce jour sur les 8.000 procès intentés aux fabricants de tabac dans cet Etat. Cindy Naugle, 61 ans, a fumé pendant 45 ans en commençant à 20 ans mais a arrêté en 1993 quand elle a commencé à être malade. Le tribunal a considéré que l'ancienne fumeuse était responsable à hauteur de 10%, pour avoir commencer à fumer.

Echec des actions de groupe

Le producteur américain de tabac, filiale d'Altria, devra verser 56,6 millions en réparation des dépenses médicales et de la souffrance engendrée et 244 millions pour faute professionnelle Philip Morris va chercher à faire invalider le verdict en arguant de "nombreuses décisions erronées de la part du juge", a déclaré un porte-parole du fabricant de cigarettes, Murray Garnick.

A la fin des années 90, une vague des plaintes avait eu lieu contre les cigarettiers, portée par une action de groupe de 700.000 fumeurs. Les cigarettiers devaient payer une amende record de 145 milliards de dollars! Mais en 2006, la Cour suprême de Floride avait confirmé une décision de justice annulant la condamnation des fabricants de tabac.

L'action collective ayant échoué, seules ont été acceptées les plaintes individuelles comme celles de Cindy Naugle