La Chine apporte "une contribution importante" à la croissance mondiale

Guillaume Guichard

— 

"Une croissance chinoise stable et rapide est en soi une contribution importante à la stabilisation du système financier international et à la croissance mondiale", a déclaré le président chinois Hu Jintao en marge du sommet du G20 à Washington, samedi 15 novembre. Hu Jintao défendait ainsi son plan de relance de 586 milliards d'euros. Mais surtout, il a justifié en creux la non utilisation des réserves de change gigantesques de l'empire du milieu, que certains auraient aimé voir débloquées pour relancer la finance mondiale.

L'agence de presse chinoise officielle Xinhua a d'autre part précisé que la Chine compte "renforcer son ouverture sur le monde extérieur". Une déclaration qui intervient alors que la Chine, seconde puissance exportatrice mondiale, craint un retour vers le protectionnisme à la faveur de la crise. "La communauté internationale doit empêcher toute sorte de protectionnisme et promouvoir le cycle de négociation de Doha sur le libre échange", a ainsi déclaré Hu Jintao, selon l'agence Bloomberg.

La Chine a représenté 27% de la croissance économique mondiale en 2007, selon Bloomberg. Mais le rythme du développement chinois a montré quelques signes de ralentissement ces derniers temps. La croissance du troisième trimestre n'a atteint "que" 9%, le taux le plus faible de ces cinq dernières années. Les entreprises étrangères, refroidies par la crise du crédit, ont aussi diminué leurs investissement.