RBS met un terme au parrainage de Williams en F1

— 

Après ING, sponsor de Renault
, c'est au tour de la Royal Bank of Scotland de se retirer de la F1. La RBS a annoncé mercredi 25 février qu'elle mettra un terme à son parrainage de l'écurie Williams à la fin de la saison 2010. "Nous reconnaissons que nous évoluons maintenant dans un environnement économique très différent et nous avons revu toutes nos activités depuis octobre", explique Andrew McLaughlin, Directeur de la communication de RBS Group.

"Il est impératif que nous répondions à la réalité de la situation à laquelle nous sommes confrontés et que nous le fassions d'une manière ordonnée qui respecte les accords commerciaux en place et les implications pour nos partenaires et les emplois qui dépendent d'eux", ajoute la banque. Pour RBS, qui parraine Williams depuis 2005, la fin de ce partenariat se traduit par une baisse des coûts de sponsoring de 25% en 2009 et de près de 50% en 2010.

Du côté de l'écurie Williams, son patron, Sir Frank Williams, s'estime "dans une position forte pour surmonter les inévitables défis des deux prochaines années". L'industrie du sport automobile britannique emploie 38.500 personnes, dont 25.000 ingénieurs. "Durant les trois dernières années, Williams a dépensé plus de 100 millions de livres auprès de 2.700 fournisseurs britanniques", souligne Sir Frank Williams, et il est essentiel que ce business perdure."