Accenture abaisse ses prévisions

E24 avec AFP

— 

Accenture se fait plus prudent. Le groupe de services informatiques a affiché des résultats en nette hausse pour le premier trimestre de son exercice 2008/09 (s'achevant fin août), mais a revu à la baisse ses prévisions annuelles pour tenir compte d'une effet devises défavorable. Accenture a dégagé sur la période septembre-novembre, pourtant particulièrement tumultueuse, un bénéfice net de 593 millions de dollars, en hausse de 17% sur l'année précédente, selon un communiqué de presse.

Son Président-directeur général William Green a souligné que l'amélioration des performances du groupe était générale à tous les niveaux du compte de résultat: le chiffre d'affaires a progressé de 6% (+9% en monnaies locales), à 6,02 milliard de dollars, et la marge brute, indicateur de référence pour les analystes, a été améliorée de 1,3 point, à 31,4%. Le chiffre d'affaires de l'activité de conseil a progressé de 6%, à 3,66 milliards de dollars, et celui de la gestion déléguée d'installations informatiques de 7%, à 2,36 milliards de dollars. "Nos résultats démontrent clairement notre résistance, certes relative, aux turbulences économiques et la gestion stricte et disciplinée de nos activités", a souligné M. Green, en mettant en exergue la solidité des liens entre le groupe et ses clients ainsi que son implantation géographique mondiale.

Contrairement à d'autres entreprises, Accenture n'a pas trop de soucis à se faire pour refinancer ses activités, étant assis sur une trésorerie nette qui atteignait encore 2,78 milliards de dollars à la fin du trimestre. Accenture a toutefois revu en baisse sa prévision de résultat annuel, pour tenir compte des incertitudes croissantes sur l'économie, mais surtout d'un effet devises négatif. Le groupe table désormais sur un BPA compris entre 2,78 et 2,85 dollars, contre une précédente fourchette de 2,85 à 2,93 dollars.

Au cours du trimestre écoulé, Accenture a pris pour 5,8 milliards de dollars de nouvelles commandes. Sur l'année en cours, le groupe les voit atteindre entre 24 et 27 milliards, au lieu de 26 à 29 milliards espérés jusqu'alors. Le chiffre d'affaires du groupe devrait ainsi progresser sur l'exercice de 6 à 10% en monnaies locales, soit un peu moins que les 9 à 12% prévus. "Ceci dit, nous sommes très positifs sur la situation de nos marchés et sur la manière de nous la gérons", a souligné le PDG qui s'est dit confiant dans la capacité de son groupe "à apporter une valeur exceptionnelle à nos clients et de solides résultats à sos actionnaires". Le marché ne semblait pas trop savoir s'il lui fallait retenir les solides résultats trimestriels d'Accenture ou la revision en baisse de ses prévisions: le titre gagnait quelques fractions (+0,16%, à 30,46 dollars), dans les échanges électroniques suivant la fermeture de la Bourse.