Le gouvernement favorable aux banques islamiques

— 

La finance islamique va pouvoir être pratiquée en France. Selon le directeur du cabinet de la ministre de l'Economie, Alexandre de Juniac, "il y a une ou deux procédures de demande d'autorisation pour des banques islamiques en France et je suis certain que ces procédures aboutiront très bientôt", a rapporté l'agence Reuters.

Un texte de loi favorable au développement de la finance islamique a déjà été adopté par les députés, malgré les protestations de l'opposition de gauche. Cette activité est en pleine croissance et représente des capitaux de 1.000 milliards de dollars au niveau mondial.

L'homologation en France d'établissements bancaires respectant les prescriptions de la charia devront suivre les mêmes critères que les banques traditionnelles. Pour cela, les établissements islamiques devront résoudre "certaines problématiques", selon Christian Noyer, gouverneur de la banque de France, qui s'exprimait aux côtés d'Alexandre de Juniac lors d'un colloque à Paris sur le sujet.

Les autorités s'inquiètent particulièrement à propos de problèmes de gouvernance et la gestion des liquidités notamment.