2000-2009 sera la décennie la plus chaude jamais enregistrée

E24 avec AFP

— 

La décennie 2000-2009 devrait être "la plus chaude jamais enregistrée" depuis les premiers relevés instrumentaux réalisés en 1850, a annoncé mardi à Copenhague l'Organisation météorologique mondiale (OMM)

"La décennie 2000-2009 sera très probablement la plus chaude jamais enregistrée", a déclaré Michel Jarraud, secrétaire général de l'OMM, lors d'un point de presse en marge des négociations climat.

Pour l'année 2009, les données provisoires indiquent qu'elle devrait se classer au 5e rang des années les plus chaudes en termes de température moyenne à la surface de la Terre, a-t-il ajouté, précisant que les résultats définitifs seraient annoncés en mars 2010.

Interrogé sur ses prévisions pour les années à venir, M. Jarraud s'est refusé à tout pronostic année par année. "Nous sommes dans une tendance de réchauffement, nous n'avons pas de doute là-dessus mais je ne pourrais faire de prédictions pour l'année prochaine", a-t-il expliqué, soulignant que nombre d'événements naturels - tels qu'une éruption volcanique de grande ampleur - sont susceptibles de modifier sensiblement la température à la surface de la Terre.

Disparités régionales

Cette moyenne dissimule des disparités régionales, a insisté M. Jarreau.

L'année 2009 se classe au troisième rang des années les plus chaudes qu'ait connues l'Australie. La Chine a connu la pire sécheresse de ces 30 dernières années. Fin juillet, de nombreuses villes canadiennes, telles Vancouver et Victoria, ont éprouvé les températures les plus élevées de leur histoire.

L'OMM a souligné qu'au moment où les chiffres pour l'année 2009 ont été consolidés, il manquait "deux ou trois mois". Les résultats définitifs pourraient démonter "une toute petite différence", a estimé M. Jarreau, mais 2009 fera partie "des dix années les plus chaudes, nous pouvons le dire avec une très haut degré de confiance".