Menace de sanctions contre SFR et Orange

CV avec AFP

— 

Les deux opérateurs Orange (groupe France Télécom) et SFR risquent de 600 à 700 millions d'euros d'amende pour n'avoir pas respecté leurs obligations de couverture de la population en téléphonie mobile de 3ème génération (3G), écrit le quotidien Les Echos dans son édition de vendredi.

L'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) a l'intention de mettre en demeure Orange et SFR de compléter leur réseau 3G, sous peine d'amende, comme la loi de modernisation de l'économie l'y autorise depuis 2007.

La menace est réelle mais l'Arcep espère que les opérateurs préfèreront remplir leur obligations plutôt que payer des sommes record. Car

le réseau 3G sature déjà à certains moments depuis le développement du marché des smartphones.

Pour l'instant, Orange et SFR, qui ont obtenu leur licence UMTS en 2001, concentre leurs efforts pour empêcher l'arrivée d'un quatrième opérateur mobile. En vain,

ce devrait être Free.