BNP Paribas: "rien n'est comme avant" pour Prot

E.M. avec AFP

— 

"Rien n'est comme avant la crise" pour BNP Paribas qui a "beaucoup réduit" ses activités à risque pour se recentrer sur des produits "plus simples", assure son directeur général Baudouin Prot dans un entretien à Libération paru ce vendredi.

"Pour BNP Paribas, rien n’est comme avant la crise. Nous avons beaucoup réduit les risques de nos activités de marché. Nous avons arrêté de vendre certains produits structurés complexes dans les dérivés actions qui ont généré des pertes importantes fin 2008", explique Baudoin Prot.

"Leur gestion était particulièrement difficile au moment où les marchés se disloquaient. Et nous ne voulons pas nous retrouver de nouveau dans une telle situation", ajoute-t-il. Selon M. Prot, depuis le début de l'année, la banque a concentré "l'essentiel" de son activité sur des produits "plus simples" comme les émissions d’obligation.

"Nos risques de marché ont été quasiment divisés par deux", poursuit-il. "Nos traders ont de nouveau l’impression de bien faire leur métier".

Alors qu'un arrêté publié jeudi au Journal officiel encadre les bonus bancaires, M. Prot assure que les pratiques de BNP Paribas en la matière "sont raisonnables et ont effectivement changé". L'été dernier, la banque avait créé la polémique en annonçant avoir mis de côté un milliard d'euros pour ses traders.

BNP Paribas a annoncé jeudi un bénéfice net au troisième trimestre de 1,305 milliard d'euros, en hausse de 44,8% sur un an et supérieur aux attentes.