Contrefaçons: saisies en augmentation de 20%

CV avec AFP

— 

4,5 millions d'articles contrefaits, dont une part croissante de médicaments et de produits alimentaires, ont été saisis en France depuis le début de l'année, soit une augmentation de 20% par rapport à la même période de l'année dernière, a indiqué ce lundi à l'AFP un responsable des douanes.

Les deux tiers des articles saisis proviennent du marché chinois, a précisé Francis Bonnet, adjoint au Directeur général des douanes, qui s'exprimait à Cannes à l'occasion de la destruction de plusieurs milliers d'articles saisis dans les Alpes-Maritimes.

Cyber-douane

Evoquant l'évolution de la contrefaçon, M. Bonnet a noté "l'explosion du trafic par internet", qui constitue à présent 10% des saisies effectuées par les douanes françaises. Celles-ci ont créé un service spécial "Cyber-douane" pour traiter ce type de fraudes.

A côté des contrefaçons classiques -textiles, chaussures, maroquinerie- les douanes saisissent de plus en plus de médicaments, en particulier du Viagra, des i-pod, des piles électriques et des produits alimentaires, notamment une "célèbre boisson gazeuse", dont le responsable des douanes n'a pas précisé la marque.

Lundi matin, les services des douanes, en collaboration avec l'Unifab (Union des fabricants) et le Cnac (Comité national anti-contrefaçon), présidé par le maire de Cannes Bernard Brochand, ont notamment détruit 18.720 paires de chaussettes, 3.610 articles textiles et 3.528 paires de chaussures dans une machine à déchiqueter.

La contrefaçon ne concerne pas que les vêtements. Les produits high-tech comptent parmi les objets les plus contrfaits.