Les propositions de Lagarde pour réguler le secteur financier

Elsa Meyer

— 

Christine Lagarde a présenté ce mercredi au Conseil des ministres un projet de loi sur la régulation bancaire pour "mettre en œuvre les décisions du G20 de Pittsburgh au niveau national et éviter qu'une telle crise financière ne se reproduise, selon le communiqué de Bercy.

Le texte répond à un double objectif: renforcer la régulation du secteur financier et améliorer le financement de l’économie pour accélérer la reprise.

Réguler le monde de la finance

La première mesure du projet de loi vise à créer un Conseil de la régulation financière et du risque systémique, présidé par le ministre de l’Economie et réunissant les autorités de contrôle du secteur.

Cet organisme aura pour mission de prévenir davantage les risques financiers et de mieux coordonner l’action de la France dans les enceintes européennes et internationales.

L'Autorité des marchés financiers (AMF) est elle aussi directement impactée par le texte. Christine Lagarde veut la doter "de la capacité d’adopter des mesures d’urgence pour restreindre les négociations sur les marchés financiers en cas de circonstances exceptionnelles".

En outre, le projet de loi propose également que l'AMF soit chargé, pour la première fois en France, d'un contrôle des agences de notation.

Améliorer le financement de l’économie

Dans un second temps, la ministre de l'Economie propose toute une série de mesures techniques pour réformer les circuits de financement de l’économie et faciliter l'accès des entreprises et des ménages aux crédits

.