Économie

Renault va lancer de nouvelles voitures électriques

Avec sa nouvelle gamme de véhicules électriques pour 2011-2012, Renault veut répondre répondre au défi "de la mobilité durable pour tous".

Renault entend faire "le pari de la mobilité durable pour tous" en lançant en 2011-2012 "une gamme complète" de véhicules électriques qui seront proposés à "un prix comparable à leur équivalent thermique", a affirmé jeudi soir le PDG de Renault Carlos Ghosn.

Le véhicule électrique constitue "la réponse de Renault à la conjonction de deux défis", un "défi écologique" et un "défi énergétique", a déclaré M. Ghosn, lors de l'inauguration de l'exposition à Paris des quatre prototypes de voitures électriques de Renault.

"Nous ne pouvons pas nous contenter de demi-mesures", a déclaré Carlos Ghosn, rappelant que l'automobile représentait 12% des émissions de CO2 et notant que le prix du baril de pétrole se situait "à un niveau élevé, autour de 80 dollars".

"Avec la reprise économique et la hausse de la demande, il est très vraisemblable que le baril se positionne durablement au-dessus de 100 dollars, voire de 150 dollars", a-t-il estimé.

Made in France

M. Ghosn a redit que deux des quatre véhicules électriques de Renault seront fabriqués en France, notamment la citadine Zoe ZE (zéro émission), coeur de la gamme électrique, qui sera produite à Flins (Yvelines), une annonce faite plus tôt dans la journée sur ce site.

La berline Fluence ZE et l'utilitaire Kangoo ZE sont programmés pour le premier semestre 2011, la petite Twizy ZE pour le second semestre 2011 et la Zoe ZE pour le premier semestre 2012.

M. Ghosn a réaffirmé que l'objectif de Renault était de proposer "une solution de rupture". "Il ne s'agit pas de réduire les émissions de CO2 de 20% ou 30%, il s'agit de mettre sur la route des véhicules qui n'émettent pas du tout de CO2", a-t-il dit. Les quatre prototypes sont présentés pendant dix jours dans le hall d'exposition de Renault, sur les Champs Elysées.