Veolia s'organise pour garder Proglio à sa tête

T.V avec AFP

— 

Veolia réorganise sa gouvernance pour permettre comme prévu à son PDG Henri Proglio d'y garder un rôle déterminant après sa nomination annoncée à la tête d'EDF. Le conseil d'administration de Veolia devrait décider, mercredi 21 octobre, de dissocier les fonctions de président et directeur général.

Fin septembre, le conseil avait évoqué une éventuelle transformation de Veolia Environnement en société à directoire et conseil de surveillance. Le comité des nomination et rémunérations chargé de trouver une solution va finalement proposer un changement d'organisation moins profond, au cours d'un conseil d'administration qui se réunira mercredi matin, a-t-on appris de source proche du dossier.

Antoine Frérot, futur DG

La dissociation de président et directeur général doit permettre à M. Proglio, 60 ans, de rester président du conseil d'administration du groupe de services à l'environnement, qu'il a rejoint en 1973 et qu'il dirige depuis 9 ans. Le poste de directeur général, plus important dans la nouvelle gouvernance, devrait être occupé par l'actuel directeur de la branche Eau, Antoine Frérot, selon cette même source.

La nomination d'Antoine Frérot à la direction générale de Veolia ne devrait intervenir que dans un second temps, une fois officialisée la désignation de M. Proglio à la tête d'Electricité de France. M. Proglio doit être nommé PDG d'EDF d'ici au 22 novembre, date de fin de mandat de l'actuel PDG Pierre Gadonneix.

Le schéma proposé, qui devrait être approuvé par le conseil d'administration, présente en outre l'intérêt de pouvoir être adopté sans convocation de l'assemblée générale des actionnaires.