MAG à Paris pour parler de Continental Clairoix

J.J. avec agence

— 

Le groupe émirati MAG Group va rencontrer des représentants du gouvernement français et les dirigeants de l'allemand Continental à Paris la semaine prochaine, pour poursuivre les négociations concernant un rachat de l'usine de Continental à Clairoix, a indiqué lundi un dirigeant de MAG. "Nous avons une visite prévue à Paris la semaine prochaine, puis nous verrons quelles seront les prochaines étapes", a déclaré Fawaz Sabri, le vice-président stratégie et finances de MAG, à l'agence de presse Zawya Dow Jones.

MAG Group, qui est présent dans plusieurs secteurs dont l'immobilier et l'industrie, a indiqué lundi qu'il était dans une "première phase" de discussions concernant une possible acquisition de l'usine de Clairoix. Le groupe émirati est en pourparlers depuis environ quatre semaines concernant la reprise de l'usine, a précisé Fawaz Sabri, ajoutant que les discussions n'en étaient pas encore à la question du prix de vente. "La question est complexe, car l'opération a des implications économiques, financières et environnementales", a-t-il expliqué.

Le ministre chargé du plan de relance, Patrick Devedjian, avait annoncé le 23 avril que le groupe des Emirats avait fait une offre "sérieuse" pour l'usine, mais que Continental ne souhaitait pas la vendre. Continental avait déclaré le mois dernier qu'il envisageait de fermer son usine de Clairoix pour réduire ses surcapacités face à la chute de la demande de voitures et de poids lourds. "Continental veut diminuer ses niveaux de production à l'échelle mondiale, il veut donc fermer l'usine - peu lui importe qu'elle soit bénéficiaire ou déficitaire", a souligné Fawaz Sabri.