Économie

Le trafic continue de s'éroder chez Air France

Air France-KLM a enregistré une baisse de son trafic passagers de 4,1% sur un an en octobre, pour le dixième mois consécutif, tandis que l'activité cargo a chuté de 19,1%, selon les chiffres diffusés lundi par le groupe franco-néerlandais. Le recul en octobre est plus marqué qu'en septembre, où le trafic passagers avait reculé de 3,7%, celui du cargo de 17,2%.

Le recul du trafic passager est important notamment sur le continent américain (-4,4%), en Asie (-4,5%) et surtout en Europe (-5,5%), ainsi que sur le réseau Caraïbes/océan Indien (-4,3%). Sur le réseau Afrique et Moyen-Orient, le trafic recule de 0,8%. Le trafic aérien, affecté par la crise, ne devrait pas repartir de sitôt, avait estimé fin septembre Pierre-Henri Gourgeon, le directeur général de la compagnie.

Face à cette baisse du trafic, Air France a plus que réduit ses capacités (diminution du nombre de fréquences de vol sur une destination, avions plus petits, arrêt de certaines liaisons) - de -5,6% sur le mois - ce qui lui permet d'afficher un taux de remplissage de ses passagers de 82,5%, soit une amélioration de 1,3 point.

Le groupe franco-néerlandais a annoncé dernièrement qu'il allait de nouveau réduire ses capacités cet hiver comparé à l'hiver précédent "en raison d'un contexte économique qui reste très dégradé".