La chute du disque ne peut plus être "peer"

TV avec AFP

— 

La crise du marché du disque se tasse en 2009. Le marché est toujours en recul mais de -3,2% en 2009 contre -15% en 2008 et -17% en 2007, ont annoncé lundi les producteurs français.

En 2009, le marché de gros de la musique enregistrée a représenté 587,8 millions d'euros, contre 607,2 millions d'euros en 2008, a indiqué le Snep, le principal syndicat de producteurs français, lors de sa conférence annuelle au Midem à Cannes.

Par rapport à 2002, le marché a reculé de 55%, ont-il rappelé.

Au cours de l'année 2009, le marché du disque physique a le plus reculé (-3,4%). Mais le numérique (-1,9%) était aussi en baisse à cause de la baisse des téléchargement de sonneries et logos (-41%). Les téléchargements de titres ont eux bondi de 56%, les ventes d'albums et de titres sur Internet prennannt le pas sur les téléchargements de sonneries et logos.

+56% pour le numérique

Toutes catgéories confondues, l'année 2009 a été scindée en deux, avec une baisse de 17,8% au premier semestre, puis une progression très nette de 9,2% au second semestre.Les producteurs ont estimé que la reprise du marché pouvait être liée aux effets psychologiques de la loi

Hadopi
adoptée à l'automne, même si les premiers avertissements aux internautes pratiquant le téléchargement illégal ne seront envoyés qu'au plus tôt en avril 2010.

"Il y a eu aussi sur les six derniers mois un certain nombre d'événements - comme la mort de Mickael Jackson qui a relancé une partie de sa discographie - ainsi que beaucoup de sorties en fin d'année, ce qui prouve que plus une offre est riche, plus le consommateur va acheter", a ajouté le Pdg d'Universal Music France, Pascal Nègre.

Au total, le marché du numérique gagne des parts de marché sur le disque en dur, le numérique constitue 12,9% des revenus des producteurs en 2009 contre 12,7% en 2008. La musique en ligne pèse pour 50% de ces revenus. Le streaming est aussi en plein essor, ses revenus ayant plus que doublé sur l'année.

Helmut Fritz avec "ça m’énerve" est le meilleur titre single vendu sur Internet et téléchargé sur l'année. La meilleure vente d'album en ligne est remportée par les Black Eyed Peas avec "The E.N.D" et en magasin par Les Enfoirés "Font leur cinéma".