La Kalachnikov va-t-elle disparaître ?

— 

Selon la radio indépendante Echo de Moscou, la société Izhevsk Mechanical Work (Izhmash) pourrait être déclarée en faillite. Izhmash est inconnu. Mais c'est cette société qui fabrique le célèbre fusil d'assaut AK-47 "Kalachnikov" (du nom du concept des modèles SVT-38 et SVT-40, Mikhail Kalachnikov).

La justice russe doit étudier les documents financiers de l'entreprise, fondée en 1807 par le Tsar Alexandre 1er, et devrait prendre une décision sur son sort le 7 octobre prochain. Selon Les Echos, la société doit rembourser 400 millions de roubles, soit environ 9 millions d'euros. L'objectif de la procédure de sauvegarde est de permettre de restructurer le bilan de la firme et de réduire ses dettes.

Peu avant que l'affaire n'arrive devant la justice, l'usine Molot dans la région de Kirov s'était arrêtée. La radio russe rapporte que cet arrêt de production de la principale usine fabricant la Kalachnikov signifie le gel du paiement des salaires et des créances.