Freddie Mac et Fannie Mae connaissaient le risque des subprimes

Jocelyn Jovène

— 

L'audition des dirigeants de Freddie Mac et Fannie Mae, ce mardi 9 décembre devant le Congrès, s'annonce houleuse. Selon des documents internes aux deux établissements de refinancement hypothécaire, leurs dirigeants étaient au courant depuis des années de l'augmentation des risques au sein de leurs bilans respectifs.

Malgré ces avertissements, Freddie et Fannie ont accompagné le développement d'une bulle immobilière aux Etats-Unis, dont l'éclatement a conduit à leur mise sous tutelle par l'administration américaine.

C'est un article du Washington Post qui révèle l'affaire. Dans des documents obtenus par le journal, un memo de l'ancien responsable du contrôle des risques David Andrukonis avertissait les dirigeants de Freddie Mac que le groupe rachetait des prêts hypothécaires qui "s'adressent à des emprunteurs qui auraient des difficultés à emprunter si leur situation financière faisait l'objet d'une information adéquate."

Au cours du troisième trimestre 2008, Freddie Mac a enregistré une perte nette de 25,3 milliards de dollars, en raison de moins-values sur ses portefeuilles de titres, de dépréciations d'actifs et d'une augmentation des défaillances d'emprunteurs. Fannie Mae a, de son côté, perdu 29 milliards de dollars durant la même période.

Ces difficultés croissantes ont contraint l'Etat fédéral à intervenir. Les autorités monétaires se sont engagées à reprendre une part de leurs dettes ainsi que des actifs adossés à des créances hypothécaires, pour une enveloppe totale de 600 milliards de dollars. Ces mesures d'aide visent à stabiliser le marché de l'immobilier américain, où les prix affichent un recul de 20% sur un an.

Le Trésor étudie le moyen de réduire le coût du crédit pour le ramener à 4,5%. Lundi 8 décembre, un responsable de l'agence fédérale du financement du logement a indiqué qu'il s'agit d'une piste parmi d'autres pour relancer le marché de l'immobilier, pilier avec la Bourse du patrimoine des ménages américains qui subit l'une des plus graves crises de son histoire.