Intel va supprimer 5.000 à 6.000 postes

— 

Intel se restructure. Le premier fabricant mondial de semi-conducteurs annonce un plan de "consolidation" de ses activités de production de puces, qui devrait entraîner la suppression de 5.000 à 6.000 emplois dans le monde.

Ce plan de restructuration se traduira par la fermeture d'usines utilisant d'anciennes technologies de fabrication, notamment l'usine Fab 20 à Hillsboro, dans l'Oregon, ainsi que le site D2 de Santa Clara, en Californie. Les usines d'assemblage et de test de Penang, en Malaysie, et de Cavite, dans les Philippines, seront fermés.

Ces mesures seront mises en oeuvre entre maintenant et la fin de l'année 2009, indique le groupe dans un communiqué de presse.

Ces décisions étaient attendues, après la publication par Intel de mauvais résultats annuels et de prévisions ternes, en raison de la crise économique qui se traduit par une demande en recul.

Intel n'est pas la seule entreprise à faire les frais de la crise. Sony, géant japonais de l'électronique grand public, s'attend à de lourdes pertes en 2008 et devrait lancer d'importantes restructurations, après avoir déjà annoncé le départ de 16.000 emplois.