Nortel ne prépare pas une mise en faillite

E24

— 

"Aucune procédure de faillite n'est imminente". Nortel l'assure, et dément ainsi les informations du Wall Street Journal qui indiquait que le canadien envisageait une procédure de faillite pour se protéger de ses créditeurs au cas où ses efforts de restructuration échoueraient. Toutefois Nortel reconnaît que plusieurs conseillers juridiques ont été embauchés.

Pour le porte-parole de l'équipementier, le groupe reste "concentré sur la mise en oeuvre de la restructuration annoncée le 10 novembre" pour faire face à la baisse de ses résultats. Sur le trimestre achevé au 30 septembre, Nortel, qui fut autrefois la plus grosse société canadienne, a enregistré une perte nette de 3,413 milliards de dollars américains, contre un bénéfice de 27 millions de dollars un an auparavant, avec un recul de 14% du chiffre d'affaires.