EDF a réalisé en 2008 deux des cinq plus grosses acquisitions mondiales

E24 avec AFP

— 

Le groupe français d'électricité EDF a réalisé en 2008 deux des cinq plus grosses acquisitions mondiales dans le secteur du gaz et de l'électricité, souligne le cabinet PricewaterhouseCoopers (PWC) dans une étude publiée mercredi. PWC a répertorié 954 opérations de fusions-acquisitions pour ce seul secteur en 2008 dans le monde, soit un nombre record, en hausse de 24% par rapport à 2007.

La valeur totale des transactions a cependant chuté de 41% à 220 milliards de dollars (156 milliards d'euros) contre 373 milliards de dollars en 2007. Parmi ces opérations, l'électricien français EDF réalise deux des cinq plus grosses avec le rachat de l'opérateur de centrales nucléaires britannique British Energy (23 milliards de dollars) et de la moitié des activités nucléaires de l'américain Constellation Energy (4,5 milliards).

La plus grosse acquisition de 2008 dans le secteur du gaz et de l'électricité reste cependant celle du groupe espagnol Union Fenosa par son compatriote Gas Natural (35,9 milliards de dollars). Les opérations de fusions-acquisitions devraient se poursuivre en 2009, estime PWC, qui note que dans ce secteur certaines entreprises disposent de liquidités et sont à la recherche d'une taille critique.

"Compte tenu de la crise financière, des opportunités d'acquisitions intéressantes pourraient se présenter pour les énergéticiens qui disposent d'un bilan solide", remarque Philippe Girault, responsable du secteur énergie chez PricewaterhouseCoopers, cité dans un communiqué. "La disponibilité du financement sera une condition majeure de la réalisation de fusions-acquisitions en 2009 ", ajoute-t-il.