HSBC: chute des résultats, augmentation de capital

— 

HSBC Plc a vu son bénéfice net chuter de 70% à 5,7 milliards de dollars, reflétant la perte de valeur de ses activités de finance personnelle et la chute des résultats de ses métiers de finance de marché. Face à des perspectives qu'elle prévoit "difficiles" en 2009, la banque anglo-asiatique lance une augmentation de capital de 17,7 milliards de dollars (14,1 milliards d'euros) destinée à renforcer ses fonds propres.

L'activité de finance personnelle du groupe bancaire a terminé l'exercice 2008 dans le rouge, affichant une perte de près de 11 milliards de dollars, en raison d'une baisse d'activité et de dépréciations de 10,6 milliards de dollars. HSBC annonce par ailleurs qu'elle cesse toute activité de prêt à la consommation aux Etats-Unis à travers ses marques HFC et Beneficial, dans un communiqué de presse. Le groupe prévoit en outre de supprimer 6.100 postes aux Etats-Unis.

Le résultat avant impôts de la banque est ressorti à 9,3 milliards de dollars en 2008, contre 24,2 milliards de dollars en 2007. Outre l'activité finance personnelle, les résultats des activités de marchés de capitaux ont été plombés par la crise financière, avec un profit avant impôts de 3,5 milliards de dollars contre 6,1 milliards en 2007.

Contrairement à de nombreuses banques qui ont réduit la voilure en matière de prise de risque, pour s'adapter à la crise financière, le bilan du groupe bancaire a augmenté de 7% à 2.527 milliards de dollars et son ratio de solvabilité Tier One - une mesure standard de la solidité financière d'une banque - était de 8,3% fin 2008. L'augmentation de capital, qui prévoit la création de 5 milliards d'actions nouvelles, permettra d'augmenter de 150 points de base les ratios de solvabilité de la banque, indique HSBC dans un communiqué de presse séparé.